Monday, June 7, 2010

Non mais là, ça devient pathétique...

En fait, ça fait 10 jours que je me réveille systématique entre 5h et 6h d'un cauchemars. Le genre de rêve suffisamment intense pour m'empêcher de me rendormir ensuite. Sérieux, dans les deux dernières semaines, des nuits sans cauchemars, j'en compte 3. Des nuits de 8h, donc, j'en compte 3. Je commence à m'en ressentir.

Et puis, ça commence à drôlement m'énerver! Cercle vicieux, vous allez me dire, puisque s'énerver, c'est un des meilleurs trucs pour mal dormir... Mais hier soir, j'étais vraiment certaine que j'étais repartie pour une bonne nuit. A. et moi on s'est tapée la parfaite journée cocooning, avec petit déjeuner au lit, jeux vidéos (Zelda) et petits movies (thatguywiththeglasses.com). Ajouter à ça quelques crises d'affection de Paprika et ledit petit chat qui s'endort à vos pieds le soir et vous avez une belle journée reposante et relaxante au max. Résultat : me voilà finalement debout après moins de 5h de sommeil, à me lamenter ici.

C'est pas que je n'ai pas l'habitude. Depuis que j'ai 11-12 ans (et même plus jeune, je crois), j'ai l'habitude de faire des cauchemars. Systématiquement. Au moins 1 ou 2 fois par semaine. Mais en général, c'est le genre de truc où tu te réveilles, tu te sens bizarre, tu rouspètes un peu, tu tournes 3-4 fois puis tu te rendors. Rien de bien bien fatigant (littéralement). Mais ces jours-ci, c'est plus le genre de rêve d'où l'on se réveille tout en sueur, ou encore en sanglots, ou avec l'impression d'avoir un bloc de ciment qui s'enfonce dans sa poitrine. Bref, pas très agréable...

Au menu en général : le zombie. J'aime pas les zombies. Amenez-moi des monstres, des fantômes, des loup-garous, des vampires, des extra-terrestres : pffffff! M'en fous. Mais le gémissement plaintif d'un zombie : brrrrr... Et encore, le zombie intelligent, déformé, surpuissant, y m'énerve pas vraiment. Mais la créature mindless, implacable, dévorante... Ça c'est plus le genre à me faire angoisser.

Sinon, c'est les papillons de nuit, les deuils, les tortionnaires... Joyeux sujets, non? ;oP

Je sais pas trop ce que je vais faire. Là, je pense que je vais aller me recoucher. Peut-être que de m'être abondamment épanchée ici va au moins m'acheter quelques heures de sommeil encore? Sinon, je vais peut-être me claquer une bonne séance de Resident Evil (cuire quelques zombies à coup de lance-roquette, c'est peut-être ce que ça me prend? ;)).

1 comment:

Kateri said...

Ah.... tirer sur des zombies avec un lance rocket ça fait toujours du bien! :)