Thursday, May 13, 2010

Ah... Facebook!

J'aime bien Facebook. J'y trouve plein d'avantages. Entre autre, ça me permet de garder le contact avec des ami(e)s que je ne vois pas aussi souvent que je le voudrais, ça me permet de me distraire (vive Restaurant City! ;)), ça me permet de joindre des groupes qui ont des intérêts semblables aux miens, etc.

Par contre, j'assume toujours que mon Facebook est un espace public, et qu'il faut le traiter comme tel. Et là, je parle de MON Facebook, mon profil, mon mur, mon news feed (pas du reste de Facebook, où l'on découvre des atrocités dont je ne veux pas faire état ici; groupes racistes, extrémisme, etc). Je parle de mon petit coin de Facebook à moi, pas du phénomène en général.

Donc, je considère que ce petit morceau du cyberespace est un espace public. Oui, je peux bloquer/cacher des gens et mettre des choses "privées", mais une partie de ce que j'affiche reste accessible à tout le monde que je connais. Et des fois, il me passe sous le nez des choses que j'ai pas nécessairement envie de savoir ou de voir. C'est un espace public, Facebook. Si telle personne choisit de décrire les symptômes de son virus, ou telle autre personne y met des photos ridicules, j'y peux rien. Je l'accepte. Au pire, si une personne s'obstine à mettre des choses qui me déplaise, je la cache. C'est tout. On s'énerve pas.

Mais là, je vois plein de monde autour de moi qui s'énerve avec les trucs du Canadiens. C'est vrai que ces temps-ci, les soirs de matchs créent une volubilité facebookienne impressionnante, mais moi, ça me plaît. J'ai hâte, après la game, d'aller voir les commentaires des gens sur le match, de lire leurs impressions, et de partager leur joie ou leur déception. Je découvre que des ami(e)s sont fan du CH alors que je ne le savais pas, et ça me fait sourire. Sauf que là, j'ai des ami(e)s qui se lamentent que l'abondance de commentaires sur le Canadiens, c'est chiant, qu'il faut que ça arrête, que ça pollue leur espace, etc. Et là, c'est les trucs d'enfants boudeurs : "Je vais prendre pour l'autre équipe juste parce que je suis écoeuré(e) de voir vos conneries"! Grmbl...

J'imagine que la chose à faire, c'est juste de les ignorer, d'arrêter de lire leurs chialages (et c'est bien ce qu'eux devraient faire, arrêter de lire les trucs sur le CH, si ça les agace). Mais ça me bogue quand même. Juste parce que personnellement, je sais bien que tout ce que je mets sur Facebook ne va pas faire l'unanimité (j'ai su qu'on me le reprochais parfois), ne va pas nécessairement plaire à tout le monde, et je l'accepte. Je fais pas exprès pour écoeurer le monde (pas que ça ne m'ait pas déjà tenté! ;)), mais si j'ai envie de mettre un status sur mon enthousiasme par rapport à une équipe que j'aime, je vois pas pourquoi je m'en priverais. Et ce qui me choque, en fait, c'est que y'a du monde qui pense que je devrais m'en empêcher! Que je devrais me priver d'un petit plaisir pour satisfaire leurs critères. C'est pas comme si je tenais des propos qui mériteraient de soulever l'indignation... Non. Je fais juste parler de ce que j'aime. C'est à ça que ça sert Facebook, entre autre, non? À partager des trucs que j'aime avec mes ami(e)s? Et bien, sachez que je vais pas me gêner pour mettre ce que je veux dans mon status! Ceux qui sont pas content, ben, ils me cacheront! ;)

My two cents!

3 comments:

Cyberyan said...

Bienvenue sur Internet... ;o)

Très bon commentaire, chère amie.

ps: Go HABS Go! :D

Kateri said...

Il y a des gens qui aiment bien se plaindre, je crois que ca leur fait plaisir en bout de ligne...


Go Habs Go ma soeur!!!!

jehan1138 said...

Tout à fait d'accord Yamp.
Je trouve ça cool moi toute l'effervescence autours du CH.
J'aime plus le club que je pensais (ancien partisan des Nordiques que je suis).
Ma philosophie c'est temps-ci avec les chialeux : qui mange d'la marde!
C'est tannant à la fin de pas pouvoir vivre tranquille.
Je t'appuie!