Tuesday, March 16, 2010

Être trop fatiguée...

...c'est comme ne pas l'être assez. Dimanche soir, c'était la dernière journée pour la correction des règles de Bélé et A. et moi on a donné un blitz. Avec tout ça, on s'est couché passé 1h30! Inutile de vous dire que ce matin, le réveil a été difficile. Ce soir, on s'est dit qu'on se rattrapait, et à 11h, on était au lit tous les deux. C'est peut-être tard pour certains d'entre vous, mais pour nous, c'est plus courant de se coucher vers 12h alors... Mais bon, et là j'ai l'impression d'être aussi prévisible qu'un scénario hollywoodien, après 1h à tourner à gauche et à droite sans réussir à s'endormir, me voici de nouveau debout! Grmbl... Pourtant, toute la soirée. j'ai lutté pour ne pas m'endormir! Et là, je me couche et, rien à faire, les deux yeux ne veulent pas me fermer... Je suis donc allée m'installer dans le salon et lire un peu, dans l'espoir d'être à nouveau assaillie par le sommeil, mais devant mes efforts infructueux, je me tourne à nouveau vers ce blog pour m'épancher.

Je vous parlerais bien des derniers films que j'ai vu, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée... Ça vous donne une idée d'à quel point ils étaient bons! ;) Tant pis, allons-y quand même :

Je commence avec Excalibur, parce que justement, ça n'est pas un mauvais film. Je l'avais vu étant petite et m'en souvenais vaguement. A. ne l'avait jamais vu, lui, aussi on l'a emprunté à mon amie SophieL. Ce film représente vraiment l'idée que Monsieur-tout-le-monde se fait du moyen-âge fantastique : chevalier en full plate bien luisante, magicien mystérieux, honneur et romance... Bien que totalement absurde du point de vue historique, cela garde tout de même un certain charme. Le acting n'est pas extraordinaire, le casting non plus (Lancelot a tellement l'air du gentil-garçon des années '80), mais ça ne dérange pas le spectateur au point de le faire décrocher. Et puis, quand on a l'image de Kaamelot dans la tête, c'est juste mourant de voir Léodagan joué par Patrick Stewart! ;) Un truc qui bogue un peu, c'est que le rythme est assez lent et l'histoire un peu décousue. La fin du film est un peu "psychédélique", mais bon... Reste de trips d'acide des années '70?

Reste que c'est un petit plaisir de voir l'histoire du roi Arthur telle qu'on la connaît se dérouler sous nos yeux. Certaines scènes sont bien réussies (le moment où Arthur est fait chevalier, entre autre), et c'est un film que l'on apprécie malgré ses petits défauts qui viennent surtout de fait que le film a mal vieilli.

Sinon, je me pose encore la question : "Comment on fait pour baiser avec une plate mail sur le dos"? ;)

***

Pour rester dans le thème de la légende arthurienne, nous avions aussi emprunté le DVD de "King Arthur", mais là j'avoue que c'est beaucoup moins réussi. La prémisse de base est intéressante : camper la légende d'Arthur dans un contexte historique. Par contre, cette prétendue histoire vraie (et on s'entend que, justement, les historiens ne s'entendent pas sur qui pourrait être le Arthur de la légende) intègre le chevalier Lancelot, alors que l'on sait clairement que le personnage a été inventé au 15e siècle pour rendre l'histoire plus romanesque. D'ailleurs, même si on admet qu'on a décidé d'ignorer les critères historiques, les chevaliers choisis pour représenter les héros de la table ronde ont été sélectionnés plutôt arbitrairement. Perceval n'est même pas dans le film, alors que Galahad (le fils de Lancelot) fait parti du lot et à le même âge que son "père". Bon, c'est des détails, vous me direz. La légende arthurienne, y'en a tellement de version qu'on ne peut pas vraiment dire qu'elle compte des absolus (comme le "hitchhicker's guide!)... Ok.

La première scène de combat du film est interminable (j'ai vu la version director's cut alors, c'est peut-être pour ça?). On se dit, c'est le départ, on veut nous en mettre plein les yeux, mais malheureusement, le combat de la fin est de la même trempe alors.

L'histoire plus terre-à-terre fonctionne jusqu'à un certain point (et encore, il y en a si peu, d'histoire...), mais comme on a décidé d'enlever tout élément fantastique de l'histoire pour en faire une "fresque historique", on se retrouve avec le problème qu'il ne reste de la légende arthurienne que les noms des personnages et un vague contexte historique.

Le développement des personnages est boiteux, l'histoire assez arbitraire et quasi-inexistante, le film est bourré d'anachronismes. Certaines scènes d'action sont intéressantes, mais totalement irréalistes. Comme point positif, je dirais que les paysages sont par moment magnifiques, on sent un certain souci artistique dans la façon dont le film est filmé, et pour une fois, l'histoire d'amour entre Guenièvre et Lancelot n'est pas le point capital de la trame.

Bref, dans l'ensemble, c'est très "bof". Si vous aimez les grandes scènes de combat, ce film est pour vous! Sinon, ben, c'est pas nécessairement mauvais, mais y'a plein d'autre bons films à regarder avant lui!

***

"Sinbad and the Eye of the Tiger". ÇA, c'est un mauvais film (et c'est pas parce que c'est Rocky contre Sinbad, ça aurait probablement été meilleur)! On a emprunté à notre ami S. un coffret de DVD de Sinbad, surtout parce qu'A. aime bien les vieux films de stop motion. Le premier du coffret : "The Voyages of Sinbad" n'était pas mauvais. Bon, il avait les défauts des films des années 60', mais si c'est quelque chose qu'on accepte de prime abord, c'est un bon divertissement. Le deuxième : "The Golden Voyages of Sinbad" était déjà un peu moins bon, mais le troisième... OUF! Vous savez, c'est le genre de film qui est tellement mauvais qu'on vient qu'on ne l'écoute que pour passer des commentaires sur ce qui ne fonctionne pas dans l'histoire. Tout est raté! Sinbad a l'air d'un gars des Beegees, et son équipage est composé d'attardés mentaux. La méchante n'est jamais menaçante. Le grand sage mystique est con comme ses pieds. Les deux filles du film sont là pour être en bikinis. Les décors sont merdiques. La fin est anti-climactic... Bref, c'est de la merde! Et si vous vous dites que ça doit être tellement mauvais que c'en est bon, détrompez-vous! C'est pas le cas!

***

Bon, c'est tout pour l'instant! Je vais retenter ma chance avec le sommeil!

3 comments:

Sofy said...

1- As-tu oublié la "Uther trappe"?

Cyberyan said...

Je suis d'accord avec toi dans l'ensemble, en ce qui a trait à Excalibur, bien que je te trouve un tantinet sévère. Ok, des armures chromées avant l'avènement de l'électricité, c'est peu probable, mais l'est-ce moins qu'un gugusse capable d'enfoncer une épée dans un caillou? ;o)

Kateri said...

Ah.... les films poches.... Eye of the tiger et autre film du genre pourrait être un remède à ton insomnie. J'te conseil Vlad l'empaleur, je me suis endormie dessus sans problème! lol