Thursday, August 21, 2008

Bell...

Il y a un peu plus d'un an, A. et moi avons quitté Bell pour passer à Vidéotron (pas que ça me plaise particulièrement de contribuer à l'Empire Québécor, mais bon...). Pour deux raisons. D'abord, parce que yours truly voulait avoir RDS pour regarder les matchs des Canadiens autrement que sur un CBC qui griche et qui devient méconnaissable lorsque passe l'autobus. Ensuite, parce que le service que Bell nous offrait était merdique.

Connexion internet ambivalente (pour ne pas dire intermittente), passe-passe pour nous faire payer plus sans qu'on s'en rende compte, tentative de modifications de contrat, etc. Bref, on en avait assez.

Or, depuis que nous avons quitté Bell, nous sommes bombardés de lettre mielleuse où l'on nous promet ci ou ça (pour les trois premiers mois!) et où l'on nous vante les vertus d'un prétendu meilleur service. Le pire que j'ai vu, c'était au tout début. Nous recevons une carte de Bell qui nous dit que, légalement, ils n'ont pas le droit de nous solliciter pendant un certain laps de temps, mais qu'ils nous envoient une carte pour que l'on pense à eux si jamais on changeait d'idée et qu'on voulait revenir. Pas de la sollicitation, hein?

Mais bon... Quoique mon appréciation de Bell n'est pas particulièrement reluisante, ce n'est pas tant ça qui me pousse à écrire qu'une autre réflexion. Nous ne sommes sûrement pas les seuls à avoir quitté Bell récemment. Et au nombre de lettres que nous avons reçues cette année... Imaginez-vous le gaspillage de papier que cette campagne de Bell occasionne. Pensez au nombre d'enveloppes et de lettres de plusieurs pages, envoyées ponctuellement, à Dieu sait combien de gens au Québec, qui finisse à la poubelle? Une bonne quantité doit finir à la récup, j'espère, mais tout de même... Et je me demande si l'efficacité d'une telle tentative de séduction pourrait justifier ce gaspillage (et encore, même si ça marchait au bout je ne crois pas que ça vaut la peine). Dans une société où l'environnement devient de plus en plus un enjeu important (Alléluia!), ne serait-ce pas le genre de truc qu'il faudrait éviter? J'ai horreur de me faire déranger au téléphone, mais au moins, ça ne gaspille pas de papier!

[En fait, ça génère sûrement une montagne de gaspillage d'avoir des bureaux de télémarketing, mais bon... Ces considérations seront débattues dans une autre post ;).]

2 comments:

Jehan said...

Je suis présentement chez Bell pour Sympatico. J'ai tellement un vieux compte avec eux que j'ai encore Internet illimité.!!
Cependant, j'ai le même problème que toi. Steve est parti d'ici et avait une deuxième ligne à mon nom. Il a changé ses forfaits pour se tourner vers Vidéotron. Mais qui reçoit plein de lettres pour me réabonner? Moi. Alors que je suis toujours avec eux!
Grrr.

Mimi said...

Quand j'étais au loyer j'ai eu Bell, on a déménagé dans notre maison et on a eu quelques temps Télébec pour finir avec Vidéotron. Je vous dis pas la quantité d'appels et de papiers qu'on reçoit...!